• Bienvenue

    A l'origine de Scriptoblog, il y a une conviction : pour nous, la littérature doit parler de la vie et pas de la morale, sauf quand la morale sert la vie. Nous refusons les visions désincarnées, les idéaux ne nous parlent que s'ils parlent du réel. Toutes les rêveries du monde ne remplaceront pas une paire de bottes par temps de neige ou un gilet pare-balles en temps de guerre.

  • Michel Drac

    « Nous approchons d’un moment critique dans l’histoire de notre pays. Pour la première fois depuis longtemps, il devient envisageable qu’en France, un gouvernement de rupture arrive aux affaires, dans quelques années. Dans ces conditions, nous devons changer de point de vue. Critiquer n’est plus suffisant : il faudra être capable de proposer quelque chose… »
  • Carroll Quigley

    Grâce aux travaux de cet universitaire américain, il est désormais possible de mieux connaître les arcanes de ce monde oligarchique opaque dont l’action a été déterminante pour le monde anglo-saxon et, par ricochet, pour la planète entière…
  • James Kunstler

    Avec une grande clairvoyance et une vision pragmatique du monde, Kunstler soutient que le temps de la pensée magique et de l’attente de miracles est révolu et que le temps est venu de commencer à se préparer à une très longue crise…
  • Jack Donovan

    Depuis un certain temps, la société occidentale a déclaré la guerre à la virilité : théorie du genre, féminisme, mondialisme, déracinement. Jack Donovan relève le défi. Il balaie l’échiquier d’un poing rageur. Son projet : détruire cette civilisation pour libérer les hommes afin qu’ils retrouvent leur vraie nature..
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Le meilleur du Web

Des femmes et des armes - par Vol West

S'investir consciemment dans une démarche d'indépendance et de résilience n'est jamais simple…surtout dans le contexte social ambiant, ou la responsabilisation citoyenne reste perçue par la grande volonté collective comme une intention souvent disloquée et foncièrement farfelue.


Force est de constater aussi que le survivalisme tel que nous le comprenons dans sa gestuelle médiatisée, reste un univers largement réfléchi et défini par les hommes.
Bon nombre de solutions et de concepts proviennent alors de raisonnements plus ou moins sexués, notamment sur tout ce qui concerne l'aspect de la protection personnelle, de la self défense et du combat.

Même si ce blog s'efforce de prendre en compte certaines problématiques inhérentes a cette monoculture du sexe (voir la rubrique "au féminin"), nous n'avions encore jamais intégré sur ces pages de témoignage purement "Vénusien".

Et si la Chine devenait la première puissance économique mondiale dès 2014 ?

La Banque mondiale a rendu public, mercredi 30 avril, son nouvel état des lieux de l’économie mondiale. Certains médias en déduisent que la Chine va dépasser les États-Unis dès cette année.


L’ère de la domination économique mondiale des États-Unis est en passe de s’achever au profit de la Chine. Et bien plus vite que prévu, d’après une analyse des journaux britanniques “Financial Times” et “The Economist” basée sur les nouvelles estimations rendues publiques par la Banque mondiale, mercredi 30 avril. La passation de témoin pourrait avoir lieu dès cette année, et non plus en 2019 comme anticipé par la plupart des analystes.

2014 risque donc de marquer un tournant historique dans le rapport de force économique mondial puisque les États-Unis occupaient la première place depuis 1872, date à laquelle Washington a dépassé la Grande-Bretagne.

La Chine soutient un traité de libre-échange en Asie-Pacifique, concurrent du TPP

Pékin souhaite un vaste accord de libre-échange dans l'Asie-Pacifique, a indiqué un haut responsable mercredi, alors que les négociations s'éternisent sur le projet concurrent de Partenariat trans-Pacifique (TPP), mené par les Etats-Unis et qui exclut la Chine.


Pékin a proposé de mettre sur pied un "groupe de travail" pour étudier la faisabilité d'un "Accord de libre-échange Asie-Pacifique" (FTAAP), a annoncé à des journalistes Wang Shouwen, ministre-assistant du Commerce.
Cette proposition intervient avant une rencontre en Chine, le mois prochain, des ministres du Commerce des Etats membres de l'APEC (Forum de Coopération économique pour l'Asie-Pacifique).

"L'étude de faisabilité examinera les bénéfices économiques potentiels si les membres de l'APEC parviennent à un accord de libre-échange (...) et quel usage faire des accord existants" dans le cadre d'un accord plus général dans l'ensemble de la région, a détaillé M. Wang.
"Nous pensons qu'il n'y a aucune contradiction entre ce FTAAP et les autres accords de libre-échange actuellement discutés dans la région", a-t-il ajouté.

La Russie et la Chine annoncent le découplage commercial du Dollar – La fin pour les Etats-Unis est proche

La Russie vient de laisser tomber une autre « bombe », annonçant non seulement le découplage du dollar de son commerce international, mais aussi que ses échanges d’hydrocarbures seront désormais monnayés en roubles ou avec les monnaies nationales de ses partenaires commerciaux - voir La Voix de  Russie


Le montant du commerce d’hydrocarbure de la Russie s’élève à environ un billion de dollars par an. D’autres pays, notamment ceux faisant partie du BRICS et du BRCIS-associés (BRICSA) pourraient bientôt emboîter le pas et unir leurs forces avec la Russie à savoir abandonner le « pétrodollar » comme unité de négociation pour le pétrole donc, mais aussi pour le gaz.

Cela pourrait représenter des dizaines de milliers de milliards de perte par an pour la demande en « pétrodollars » (Le PIB US s’élevait à environ 17 milliards de dollars en décembre 2013). Ce serait un euphémisme de dire que cela laisserait une « brèche » importante dans l’économie des États-Unis.

Ce à quoi il faut rajouter l’information (qui est aujourd’hui même répété en boucle sur la télévision dela Russie) selon laquelle la Chine déclare envisager de rouvrir l’ancienne « Route de la Soie » pour  instaurer « une nouvelle route commerciale reliant l’Allemagne, la Russie et la Chine », ce qui permettrait de connecter et de développer de nouveaux marchés sur tout le continent et en particulier en Asie centrale où ce nouveau projet contribuerait à apporter une stabilité économique et politique. Enfin, ce serait là l’occasion de créer de "nouveaux domaines" de développement dans les provinces de l’Ouest de la Chine. La Chine envisage de créer cette première et nouvelle zone dans le nord-ouest de Lanzhou dans la province du Gansu en Chine, l’une des régions les plus pauvres de la Chine…

Les amendements chinois au « Nouvel Ordre Mondial » - par Robert Steuckers (archive 1995)

Quand Bush a déclaré, à la veille de la Guerre du Golfe, qu'il envisageait d'imposer à la planète entière un “Nouvel Ordre Mondial” reposant exclusivement sur les grands thèmes de l'idéologie américano-occiden­tale, il agissait en pleine conscience de l'impact qu'avait eu le déploiement des troupes américaines dans le désert arabique et de l'US Air Force dans les cieux du Golfe Persique.


Le Nouvel Ordre Mondial devait avoir l'idéologie de son bras armé et non pas un mixte ou une résultante de toutes les idéologies qui sous-tendent les instances politiques à l'œuvre dans le monde. On sait déjà que les Asiatiques émettent des objections, qu'ils veulent une synthèse où leurs propres héritages entrent en ligne de compte. Mais, di­rectement au sein du Conseil de Sécurité de l'ONU, la Chine, qui y siège, propose des amendements con­crets qui contribueront à façonner un Ordre Mondial non seulement à l'aide d'ingrédients chinois, mais aussi à l'aide d'ingrédients issus de toutes les traditions qui innervent les peuples de la Terre. Pour la Chine, écrit Xuewu Gu, attaché à l'Université de Fribourg en Allemagne, tout ordre mondial raisonnable et juste doit reposer sur les “cinq principes de la coexistence pacifique”, c'est-à-dire:

L’axe Moscou-Pékin à "full speed" contre le $

Le 21 mars 2014, le site Zero Hedge annonce la signature prochaine de ce qu’il nomme Holy Grail pour désigner le gigantesque accord gazier entre la Russie et la Chine, qui doit constituer parallèlement une attaque massive contre le pétrodollar. Tyler Durden place cet accord, à ce moment, comme un signe fondamental de basculement des puissances au détriment du bloc BAO.


« If it was the intent of the West to bring Russia and China together – one a natural resource (if “somewhat” corrupt) superpower and the other a fixed capital / labor output (if “somewhat” capital misallocating and credit bubbleicious) powerhouse — in the process marginalizing the dollar and encouraging Ruble and Renminbi bilateral trade, then things are surely “going according to plan.”

For now there have been no major developments as a result of the shift in the geopolitical axis that has seen global US influence, away from the Group of 7 (most insolvent nations) of course, decline precipitously in the aftermath of the bungled Syrian intervention attempt and the bloodless Russian annexation of Crimea, but that will soon change. Because while the west is focused on day to day developments in Ukraine, and how to halt Russian expansion through appeasement (hardly a winning tactic as events in the 1930s demonstrated), Russia is once again thinking 3 steps ahead... and quite a few steps east.

Sous-catégories