• Bienvenue

    A l'origine de Scriptoblog, il y a une conviction : pour nous, la littérature doit parler de la vie et pas de la morale, sauf quand la morale sert la vie. Nous refusons les visions désincarnées, les idéaux ne nous parlent que s'ils parlent du réel. Toutes les rêveries du monde ne remplaceront pas une paire de bottes par temps de neige ou un gilet pare-balles en temps de guerre.

  • Michel Drac

    « Nous approchons d’un moment critique dans l’histoire de notre pays. Pour la première fois depuis longtemps, il devient envisageable qu’en France, un gouvernement de rupture arrive aux affaires, dans quelques années. Dans ces conditions, nous devons changer de point de vue. Critiquer n’est plus suffisant : il faudra être capable de proposer quelque chose… »
  • Carroll Quigley

    Grâce aux travaux de cet universitaire américain, il est désormais possible de mieux connaître les arcanes de ce monde oligarchique opaque dont l’action a été déterminante pour le monde anglo-saxon et, par ricochet, pour la planète entière…
  • James Kunstler

    Avec une grande clairvoyance et une vision pragmatique du monde, Kunstler soutient que le temps de la pensée magique et de l’attente de miracles est révolu et que le temps est venu de commencer à se préparer à une très longue crise…
  • Jack Donovan

    Depuis un certain temps, la société occidentale a déclaré la guerre à la virilité : théorie du genre, féminisme, mondialisme, déracinement. Jack Donovan relève le défi. Il balaie l’échiquier d’un poing rageur. Son projet : détruire cette civilisation pour libérer les hommes afin qu’ils retrouvent leur vraie nature..
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

La Chine lancera l'analogue du système SWIFT.

La Chine a fait encore un pas en vue de renforcer le yuan sur l’échiquier mondial.


Il est possible que le système international chinois de paiement (CIPS) soit lancé en septembre-octobre. Il permettra de simplifier sensiblement les règlements en yuans et la monnaie chinoise sera rapprochée du statut d’une monnaie de réserve.

Les paiements internationaux en yuans sont actuellement compensés avec la participation des banques à Hong Kong, à Singapour et à Londres. 95% des paiements en yuans sont réalisés par le biais de ces centres financiers. Après le lancement du CIPS les règlements en yuans seront effectués sur la base d’une plateforme d’Etat commune sans médiateurs ce qui permettra aux participants aux transactions de s’entretenir en direct avec les contre-agents chinois.  Le temps de traitement de l’information sera réduit et le clearing sera moins onéreux. Le yuan accèdera par là même au niveau des grandes monnaies mondiales et retirera au dollar une grande partie du marché des règlements internationaux.

Les pays en développement entendent depuis longtemps renoncer aux règlements en dollars. Le système bancaire SWIFT par lequel sont réalisés actuellement la majorité écrasante des transferts financiers dans le monde tout comme le système de notation internationales a épuisé le crédit de confiance. Bien que le centre du SWIFT siège à Bruxelles, il est contrôlé par les Etats-Unis. Le système est de plus en plus souvent mentionné dans les médias mondiaux dans le contexte des sanctions à l’égard de la Russie. Certains leaders européens ont insisté il n’y a pas longtemps pour débrancher la Russie du système. Les politiciens occidentaux essaient d’atténuer la situation.

Le débranchement du SWIFT de l’un des principaux joueurs compromettra la réputation et entraînera des risques potentiels, affirme le chargé de cours de l’Ecole supérieure d’économie Anton Tabakh.

Pour le moment seul l’Iran a été entièrement débranché du système SWIFT vu son obstination autour du programme nucléaire. Ce fut pour une large part un cas extrême. Le rôle de l’Iran dans l’économie mondiale est considérablement moins important que celui de la Russie. Beaucoup de pays perdront suite au débranchement de la Russie du système SWIFT. Qui plus est, ce n’est pas l’instrument principal. Selon les gens bien informés, ce sujet n’est même pas envisagé parmi les nouvelles variantes de sanctions.

Selon Anton Tabakh, le lancement du CIPS rendra insensée la menace de débrancher la Russie du système SWIFT. La Russie et d’autres pays pourront passer à un autre système. La pression de l’Occident sur la Russie a précipité les efforts de la Chine en vue d’inventer l’analogue de SWIFT.

S’il bénéficie du soutien d’autres pays, par exemple des partenaires au sein des BRICS, ce sera un coup sérieux infligé au système en vigueur contrôlé par les Etats-Unis.

Le CIPS sera pour le yuan une excellente suite de la conquête du monde financier. Qui plus est, les Etas-Unis perdent en fait l’accès au contrôle des opérations en yuans qui seront réalisées au-delà du système SWIFT. Ce facteur a une l’importance de principe pour la Chine qui se fera de plus en plus valoir comme un centre financier mondial.

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

Il faut être connecté pour poster.