• Bienvenue

    A l'origine de Scriptoblog, il y a une conviction : pour nous, la littérature doit parler de la vie et pas de la morale, sauf quand la morale sert la vie. Nous refusons les visions désincarnées, les idéaux ne nous parlent que s'ils parlent du réel. Toutes les rêveries du monde ne remplaceront pas une paire de bottes par temps de neige ou un gilet pare-balles en temps de guerre.

  • Michel Drac

    « Nous approchons d’un moment critique dans l’histoire de notre pays. Pour la première fois depuis longtemps, il devient envisageable qu’en France, un gouvernement de rupture arrive aux affaires, dans quelques années. Dans ces conditions, nous devons changer de point de vue. Critiquer n’est plus suffisant : il faudra être capable de proposer quelque chose… »
  • Carroll Quigley

    Grâce aux travaux de cet universitaire américain, il est désormais possible de mieux connaître les arcanes de ce monde oligarchique opaque dont l’action a été déterminante pour le monde anglo-saxon et, par ricochet, pour la planète entière…
  • James Kunstler

    Avec une grande clairvoyance et une vision pragmatique du monde, Kunstler soutient que le temps de la pensée magique et de l’attente de miracles est révolu et que le temps est venu de commencer à se préparer à une très longue crise…
  • Jack Donovan

    Depuis un certain temps, la société occidentale a déclaré la guerre à la virilité : théorie du genre, féminisme, mondialisme, déracinement. Jack Donovan relève le défi. Il balaie l’échiquier d’un poing rageur. Son projet : détruire cette civilisation pour libérer les hommes afin qu’ils retrouvent leur vraie nature..
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Géopolitique

L’entretien de George Friedman par « Kommersant » | Sur Dedefensa.org

Ce document fait suite aux déclarations de George Friedman, le fondateur et PDG du Think tank US « Stratfor »...

Le site Dedefensa.org a publié l’entièreté du texte de l’interview de George Friedman par le quotidien russe Kommersant du 21 décembre 2014 (dont ils avaient parlés lors de sa parution initiale le 22 décembre 2014). Ce travail a été fait à partir de la traduction anglaise que vient d’en donner Russia Insider. Ils écrivaient hier à ce propos :

«“Russia Insider” a eu l’excellente idée de reprendre l’entièreté de l’interview de Friedman à “Kommersant” et de le traduire en anglais. (Voir RI, le 20 janvier 2015, traduction en anglais de Paul R. Grenier, de “US-Russia.org”.) Nous-mêmes avons décidé de traduire cette version anglaise en français, car elle nous a paru particulièrement importante:
1) d’abord par les vérités indubitables qu’elle établit sur les responsabilités fondamentales de la crise ukrainienne; ensuite,
2) parce qu’elle développe une conception géostratégique qui est celle de l’“establishment” US, et du Système lui-même à la lumière de l’
idéal de puissance, avec son impeccable logique interne mais aussi et surtout avec ses distorsions fondamentales de conception et de vision du monde (y compris celle qui est attribuée à la Russie).
Tout cela explique la marche des événements vers l’inéluctabilité d’une crise majeure, sinon finale, dont la responsabilité sera
tout entière celle des USA, c’est-à-dire celle du Système. Pas de surprise, certes, mais il est bon d’en avoir la documentation quasi-officielle et abondante.»

Voici donc la traduction intégrale de l’interview, avec bien entendu la reprise de la première partie déjà présente dans le texte du 21 janvier 2015...

Au bord de la guerre et de l’effondrement économique | Par Paul Craig Roberts

Toute l’humanité est menacée par une poignée d’hommes et de femmes mal installés à des postes de pouvoir à Washington. La propagande anti-Russie est passée à la vitesse supérieure. Poutine est le « nouvel Hitler ».


"Au cas où un de mes lecteObma guerreurs me demanderais si je peux leur donner quelques bonnes nouvelles. La réponse est : pas si je dois vous mentir comme le fait «votre» gouvernement et les médias traditionnels. Si vous voulez de fausses « bonnes nouvelles » vous avez besoin de retourner dans la matrice. En échange de moins de stress et d’inquiétude, vous serez conduits inconsciemment vers la ruine financière et l’Armageddon nucléaire. Si vous souhaitez être prévenus, et peut-être préparés à ce que «votre» gouvernement vous apporte, et avoir une quelconque petite chance de réorienter le cours des événements, lisez et soutenez ce site. C’est votre site. Je connais déjà ces choses. J’écris pour vous. Les néoconservateurs, un petit groupe de fauteurs de guerre fortement alliés avec le complexe militaro-industriel et Israël, nous a donné l’invasion de la Grenade1 et les Contras dans l’affaire du Nicaragua2. Le Président Reagan les a congédiés, et ils ont été poursuivis mais par la suite graciés par le successeur de Reagan, George Bush Installés dans les think-tanks et protégés par l’argent israélien et le complexe militaire/sécurité, les néoconservateurs ont resurgi sous l’administration Clinton et ont conçu l’éclatement de la Yougoslavie, la guerre contre la Serbie et l’expansion de l’OTAN aux frontières de la Russie."

En froid avec l’Occident, Poutine lance le chantier d’un gazoduc vers la Chine

En pleine guerre du gaz avec l’Ukraine et escalade des sanctions avec les Occidentaux, Vladimir Poutine a lancé lundi la construction du gazoduc par lequel la Russie va exporter massivement du gaz à la Chine et rééquilibrer ses échanges commerciaux vers l’Asie.


«Nous lançons le plus grand projet de construction au monde. Il n’y en aura pas de plus important dans un avenir proche», a souligné le président Poutine, cité par les agences russes lors d’une cérémonie en Iakoutie, en Sibérie orientale.

«Mais ce qui compte, ce ne sont pas les records, c’est qu’il s’agit d’un projet très important pour la Fédération de Russie comme pour la République populaire de Chine», a-t-il ajouté.

Le gazoduc «Force de Sibérie», d’une longueur totale prévue de 4.000 kilomètres pour une capacité de 61 milliards de mètres cubes, doit permettre de relier les gisements de Sibérie Orientale au réseau gazier existant et de le prolonger vers l’Extrême-Orient, jusqu’à Khabarovsk et Vladivostok. Sa construction et celle des infrastructures liées est estimée à 55 milliards de dollars.

Coup d’État occidental en Ukraine : traduction de l’article du journal « Nie » sur Pravy Sektor et l’implication de la Pologne

Traduction de l’article complet archivé : « Tajemnica stanu, tajemnica Majdanu »
« Secrets d’État, secrets de Maïdan »
N°13/2014 de « Nie ».
Par Marek Miszczuk
Introduction par Lucien Cerise
(pour Scriptoblog)


Dans son édition du 28 mars au 3 avril 2014, l’hebdomadaire polonais « Nie » (« Non ») publiait un article sur les événements d’Ukraine. Il y était rapporté que des Ukrainiens appartenant à des organisations d’inspiration fasciste ou néonazie avaient été formés et entraînés aux méthodes putschistes par des instructeurs militaires en Pologne. Le processus s’était déroulé discrètement mais néanmoins avec l’aval du ministère des Affaires étrangères polonais environ trois mois avant le déclenchement de la crise à Kiev. Au-delà de la Pologne, l’article constituait une pièce de plus à verser au dossier des coups d’État provoqués par l’OTAN et maquillés en insurrections populaires spontanées et autres fausses révolutions « colorées ».

La Chine soutient un traité de libre-échange en Asie-Pacifique, concurrent du TPP

Pékin souhaite un vaste accord de libre-échange dans l'Asie-Pacifique, a indiqué un haut responsable mercredi, alors que les négociations s'éternisent sur le projet concurrent de Partenariat trans-Pacifique (TPP), mené par les Etats-Unis et qui exclut la Chine.


Pékin a proposé de mettre sur pied un "groupe de travail" pour étudier la faisabilité d'un "Accord de libre-échange Asie-Pacifique" (FTAAP), a annoncé à des journalistes Wang Shouwen, ministre-assistant du Commerce.
Cette proposition intervient avant une rencontre en Chine, le mois prochain, des ministres du Commerce des Etats membres de l'APEC (Forum de Coopération économique pour l'Asie-Pacifique).

"L'étude de faisabilité examinera les bénéfices économiques potentiels si les membres de l'APEC parviennent à un accord de libre-échange (...) et quel usage faire des accord existants" dans le cadre d'un accord plus général dans l'ensemble de la région, a détaillé M. Wang.
"Nous pensons qu'il n'y a aucune contradiction entre ce FTAAP et les autres accords de libre-échange actuellement discutés dans la région", a-t-il ajouté.

Les amendements chinois au « Nouvel Ordre Mondial » - par Robert Steuckers (archive 1995)

Quand Bush a déclaré, à la veille de la Guerre du Golfe, qu'il envisageait d'imposer à la planète entière un “Nouvel Ordre Mondial” reposant exclusivement sur les grands thèmes de l'idéologie américano-occiden­tale, il agissait en pleine conscience de l'impact qu'avait eu le déploiement des troupes américaines dans le désert arabique et de l'US Air Force dans les cieux du Golfe Persique.


Le Nouvel Ordre Mondial devait avoir l'idéologie de son bras armé et non pas un mixte ou une résultante de toutes les idéologies qui sous-tendent les instances politiques à l'œuvre dans le monde. On sait déjà que les Asiatiques émettent des objections, qu'ils veulent une synthèse où leurs propres héritages entrent en ligne de compte. Mais, di­rectement au sein du Conseil de Sécurité de l'ONU, la Chine, qui y siège, propose des amendements con­crets qui contribueront à façonner un Ordre Mondial non seulement à l'aide d'ingrédients chinois, mais aussi à l'aide d'ingrédients issus de toutes les traditions qui innervent les peuples de la Terre. Pour la Chine, écrit Xuewu Gu, attaché à l'Université de Fribourg en Allemagne, tout ordre mondial raisonnable et juste doit reposer sur les “cinq principes de la coexistence pacifique”, c'est-à-dire: