• Bienvenue

    A l'origine de Scriptoblog, il y a une conviction : pour nous, la littérature doit parler de la vie et pas de la morale, sauf quand la morale sert la vie. Nous refusons les visions désincarnées, les idéaux ne nous parlent que s'ils parlent du réel. Toutes les rêveries du monde ne remplaceront pas une paire de bottes par temps de neige ou un gilet pare-balles en temps de guerre.

  • Michel Drac

    « Nous approchons d’un moment critique dans l’histoire de notre pays. Pour la première fois depuis longtemps, il devient envisageable qu’en France, un gouvernement de rupture arrive aux affaires, dans quelques années. Dans ces conditions, nous devons changer de point de vue. Critiquer n’est plus suffisant : il faudra être capable de proposer quelque chose… »
  • Carroll Quigley

    Grâce aux travaux de cet universitaire américain, il est désormais possible de mieux connaître les arcanes de ce monde oligarchique opaque dont l’action a été déterminante pour le monde anglo-saxon et, par ricochet, pour la planète entière…
  • James Kunstler

    Avec une grande clairvoyance et une vision pragmatique du monde, Kunstler soutient que le temps de la pensée magique et de l’attente de miracles est révolu et que le temps est venu de commencer à se préparer à une très longue crise…
  • Jack Donovan

    Depuis un certain temps, la société occidentale a déclaré la guerre à la virilité : théorie du genre, féminisme, mondialisme, déracinement. Jack Donovan relève le défi. Il balaie l’échiquier d’un poing rageur. Son projet : détruire cette civilisation pour libérer les hommes afin qu’ils retrouvent leur vraie nature..
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Actualité des éditions Le Retour aux Sources

"Wall Street et l'ascension de Hitler" & "Wall Street et la révolution bolchevik" de Antony C. Sutton en prévente.

En prévente sur scriptoblog uniquement, jusqu'au 10 juillet 2012, un pack regroupant les deux ouvrages mythiques d'Antony Sutton, "Wall Street et l'ascension de Hitler", "Wall Street et la révolution bolchevik".

WSHExtrait de la quatrième de couverture de "Wall Street et l'ascension de Hitler" :

En mettant au jour un cloaque de mensonges, de tromperies et de duplicités, Antony Sutton révèle l’un des faits le plus marquant, et pourtant jamais rapporté, de la Seconde Guerre mondiale : que des banques de Wall Street et des grandes entreprises nord-américaines ont soutenu l’ascension de Hitler vers le pouvoir, en finançant l’Allemagne nazie et en faisant des affaires avec elle...

 

WSBExtrait de la quatrième de couverture de "Wall Street et la révolution bolchevik" :

Au fil d’une enquête magistrale, qui se lit comme un roman d’espionnage, Antony Sutton établit des liens historiques tangibles entre capitalistes américains et communistes russes. Sutton nous révèle le rôle que jouèrent les dirigeants des banques du groupe Morgan dans l’acheminement illégal d’or bolchevique vers les États-Unis, le détournement de la mission de la Croix-Rouge américaine en Russie par les puissants de Wall Street, les accords passés par de grandes entreprises afin de capter l’énorme marché russe, quinze ans avant la reconnaissance officielle du gouvernement soviétique par les États-Unis...

"Le 11 Septembre n'a pas eu lieu" : opération précommande !

Les éditions Le Retour aux Sources fêtent 10 ans de délire neocon, avec un ouvrage collectif sur le 11 Septembre. Qu'on se le dise : "Le 11 Septembre n'a pas eu lieu".


 Publication prévue : le 11 septembre 2011, bien sûr.
Mais d'ici là...

Opération précommande ! Chèque uniquement !

5% de remise 18 euros au lieu de 19, frais de port gratuit - offre valable jusqu'au 9/9, paiement par chèque à l'ordre de SCRIBEDIT, à adresser à : Scribedit, La Fenderie, 61270 Aube.
Inutile de préciser que vous voulez ce livre : envoyez juste un chèque de 18 euros, et vous recevrez un exemplaire par voie postale, expédié le 11 septembre 2011.

Si l'adresse d'envoi est différente de l'adresse du chèque, merci de nous l'indiquer.


AVANT-PROPOS DE L’EDITEUR

Le 11 septembre 2001 fut une journée historique : voilà un point sur lequel tout le monde s’accorde. Mais quant au sens de cette journée et à la nature réelle de l’évènement qui eut lieu aux USA ce jour-là, il n’existe plus aujourd’hui de consensus.

Il n’en est pas toujours allé ainsi. Sur le coup, la retransmission télévisuelle imposa le fait avec une telle puissance d’impact que nos esprits furent en quelque sorte sidérés. Personne, au fond, ou disons presque personne, ne pensa immédiatement le 11 Septembre comme un simulacre. Il fallut attendre quelques semaines, et la publication en France du livre de Thierry Meyssan, « L’Effroyable Imposture », pour que l’idée surmonte la fausse évidence de l’image.

Publication de la revue "Perspectives Libres", numéro 2

Libres02_gdScriptoblog / Le Retour aux Sources poursuit la publication de la revue "Perspectives Libres".

L'équipe :

Directeur de la rédaction et de la publication : Pierre-Yves Rougeyron

Secrétaire général : Romain Bessonnet

Comité de rédaction : Julien Auba, Philippe Arondel, Alain Rohou, Maurice Gendre

Ce numéro est consacré au thème : Le renouveau russe, espoir ou péril ?

« La Russie sauvera le monde » écrivait le regretté Jean Dutourd. Plus modestement, la Russie peut-elle aider l’Europe à se sauver elle-même ? C’est la question qui nous a conduit, en plus d’une affection pour une grande nation et grande alliée de la France, à nous interroger sur le renouveau russe.

Publication de La comédie économique

comedieeco_gd

Le présent essai repose sur un constat, formulé par le personnage principal de Plateforme : « L’économie est un mystère ». Ce mystère, on peut le voir comme un mystère tragique, mais aussi comme un mystère comique. Il devient alors une scène : la scène d’une nouvelle Comédie Humaine, que Houellebecq a magnifiquement su décrire.

Partant d’une lecture précise de l’œuvre romanesque de Michel Houellebecq pour en extraire d’abord l’essence anthropologique, puis le contenu économique et managérial, ce texte recense la plupart des passages  que l’auteur a consacrés à la vie des cadres moyens, au fonctionnement des entreprises, aux coulisses de la gestion, et en propose une lecture structurée autour d’une idée : non, Houellebecq n’est pas manipulateur, c’est au contraire un auteur d’une honnêteté intellectuelle rare. Non, ce n’est pas un auteur nihiliste, c’est un auteur aussi humaniste qu’on peut le rester une fois débarrassé de toutes ses illusions au sujet de l’homme. Il faut pouvoir lire à plusieurs niveaux ce Molière de notre époque, observer avec lui les Précieuses Ridicules des « boîtes de com », les Monsieur Jourdain des grandes entreprises, et les Tartuffe du consulting, pour réaliser pourquoi il a pu être successivement adulé et honni, en étant souvent si mal compris...

 

280 pages, disponible dans la boutique.

Lancement de la revue "Libres"

libres01_gdScriptoblog / Le Retour aux Sources relance la revue "Libres", nouvelle collection.

L'équipe :

Directeur de la rédaction et de la publication : Pierre-Yves Rougeyron

Secrétaire général : Romain Bessonnet

Comité de rédaction : Julien Auba, Philippe Arondel, Alain Rohou, Maurice Gendre

Et la présentation de la revue par l'équipe :

Une revue, une de plus ?

Nous espérons que non.

Le paysage éditorial français se divise entre chapelles jalouses qui se disputent les âmes désarmées à coup de chacun chez soi. Revue de droite, de gauche, libérale ou non, autant de ghettos mentaux qui ne peuvent rendre compte de l’incroyable vivacité de l’esprit français. Les seigneurs du ghetto veillent à ce que les croyants soient bien gardés, et les commissaires aux idées propres font respecter la dure ligne partisane. Un entre-soi confortable ponctué de quelques trublions comme autant d’alibis du pluralisme et de garantie de ventes : tout dialogue ouvert devenu suspect, de nouvelles infractions à la bienséance de l’esprit sont inventées au fur et à mesure que leur possibilité apparaît. Et gare aux contrevenants !

Ce que vous vivez n’existe pas : telle est la profession de foi d’une caste sourde autant à la vie de l’esprit qu’à celle du peuple. Un constructivisme délirant devenu guerre de l’information : voilà ce qu’il faut attendre d’une bonne partie de « l’élite » intellectuelle et médiatique. Mensonges et lynchages sont désormais les règles de survie d’une meute déstructurée, mais mystérieusement capable de reconnaître au premier coup d’œil qui peut parler, et qui doit se taire. Frapper tous au même endroit et au même moment au nom de la morale commune, avec, toujours, un alibi commode pour cacher des intérêts bien compris : voilà le mot d’ordre.

C’est en réaction à cette situation de moins en moins supportable que nous avons décidé d’interroger les sans voix, ces intellectuels et chercheurs que les médias traditionnels n’interrogent pas, ou peu, car on ne saurait les ranger dans les cases commodes de la pensée officielle, sclérosée et, volontairement, sclérosante. Notre critère de sélection est donc tout trouvé : les hommes et les femmes qui participeront à notre aventure seront choisis pour la liberté de leur pensée, dans toute la diversité que ce choix implique.

Nous essayerons sans doute aussi, en mêlant les contributions de jeunes auteurs à celles des plumes confirmées, de participer à la définition d’une vision actualisée des enjeux à venir. Nous promettons, à ceux qui voudront bien nous suivre, une réflexion sur les enjeux stratégiques, qui permettra de traiter les questions d’actualité à froid, pour laisser à l’esprit son temps de délibération. Mais plus l’arc est bandé plus la flèche est vive, et nous espérons prouver la véracité de cet adage.

Il est temps de réaffirmer que la culture française permet de fonder une réflexion fructueuse, à partir de concepts et de catégories qu’elle définit souverainement. Il ne s’agit pas ici de nier les apports étrangers, mais de réapprendre, ensemble, à penser en français, proprement, nettement. Nous nous tiendrons loin de la repentance qui voudrait effacer l’avenir, parce que, précisément, c’est l’avenir qui nous intéresse. Nous préférons l’histoire des héros à la mémoire des salauds, et il n’est d’hommes dignes à nos yeux que ceux qui sont encore capables d’admirer, ce que nous ne manquerons pas de faire en rendant hommage aux géants d’hier et d’aujourd’hui.

Multidisciplinaires, sans enfermement partisan et indifférents au cloaque mental que devient progressivement le débat public, nous sommes et nous resterons Libres.

Publication de "Diviser pour régner"

diviserpourregner_gd

Scriptoblog vous propose ici un texte de pure théorie : l'analyse des stratégies sémantiques déployées par les serviteurs du système marchand à travers la prétendue lutte contre les discriminations.Texte à la fois approfondi et facile d'accès, ce petit ouvrage percutant retiendra l'attention de tous ceux qui veulent se situer par-delà gauche et droite.

La quatrième de couverture :

La destruction des liens symboliques entre les hommes attise la haine et la xénophobie. En de telles circonstances, la lutte contre les discriminations semble rendre possible une société multiculturelle, tolérante et ouverte.

Illusions. Ces mots sont en réalité ceux de l'idéologie libérale. Leur seule fonction véritable est la réalisation d'un marché du travail libre et non faussé, pour une exploitation maximale de la main d'œuvre, pour une humanité de consommateurs. La lutte contre les discriminations est un dispositif de domination, qui brise les liens existants non conforme au marché : il s’agit de diviser pour régner. Les valeurs n'y ont aucune place ; seuls sont réels les rapports de force.

Ce livre propose un changement de paradigme à ceux qui refusent l’emprise de ce Système. Rupture avec les perspectives de la tradition de droite, axée sur une perception biologique de la pluralité humaine ; mais rupture aussi avec les perspectives de la tradition de gauche, qui se trouve désormais recyclée dans l'ingénierie sociale capitaliste. Nous devons nous unir pour résister, non en réconciliant les traditions politiques du passé, mais en les dépassant.

Le tissage des sociétés humaines, c'est le lien. Et le lien ne se réduit pas aux libres contrats : c'est la langue, les symboles, les histoires. Une pensée de l'homme qui permette une résistance efficace au totalitarisme contemporain sera, nécessairement, une pensée du lien. C’est précisément pour l’interdire que le Système conduit une très fumeuse « lutte contre les discriminations » : cette lutte est, en fait, menée contre de nouvelles encyclopédies, encore à construire. Libérons-nous de l’emprise sournoise de ce discours en trompe-l’œil : écrasons l’infâme !

Disponible dans la boutique